samedi 19 juin 2010

PolyClinique de l'Atlantique à Saint Herblain : deux semaines de mobilisations et une première victoire

A la demande d'une majorité de salariés, nous avons fait un débrayage jeudi 3 juin où nous avons listé les revendications; sur les conditions de travail qui se dégradent de jour en jour, et sur les salaires...Nous avons demandé réponse à la direction pour lundi 7 juin suivi d'une AG avec les salariés.

La rencontre avec la direction n'a rien apporté sinon un semblant de prise en compte de la dégradation des conditions de travail ( il nous ont proposé de lister avec dates à l'appui les problèmes rencontrés dans les services, ce que nous faisons déjà à nos réunion CE DP ...). Sur les salaires, rien ( ils se retranchent sur les Négociations Annuelles Obligatoires de fin d'année).


La direction a accepté de rencontrer les salariés lors de l'AG où beaucoup de collègues se sont bien exprimés. Nous étions nombreux et déterminés et la direction a finalement proposé d'avancer les NAO ( pour revoir la grille Aide-Soignante et Auxi puer) et de réfléchir à "une enveloppe" pour tout le personnel. Les salariés ont exigé qu'une proposition chiffrée leur soit faite mardi 15 juin. Ils ont aussi voté pour maintenir une pression pendant la semaine par deux débrayages surprise ( un débrayage jeudi qui a très bien fonctionné et un lundi - que nous avons annulé un peu au dernier moment pour des raisons stratégiques peut-être discutables !).


Vnedredi 18 juin nous avons donc rencontré la direction à 10h30 où elle nous a proposé une augmentation de 2 % pour les AS AP ( 34 euros par mois bruts en moyenne 280 personnes concernées) et 1 prime défiscalisée ( complément d'intéressement) de 150 euros pour un temps plein. Cette prime est passée à 180 puis 190 au cours de la journée et , juste avant l'AG, ils ont fini par "lâcher" 250 euros.


Nous étions moins nombreux à cette AG et ça a été très tendu car le Bloc obstétrical est quasi 100 % pour la gréve mais le reste ne suit pas aussi bien ( le bloc op est d'accord pour bouger mais pas grève...plutôt débrayages).La majorité a décidé d'accepter la proposition de la direction mais les discussions ont continué sans que ça ne fasse rien avancer ...


Au final, nous allons signer cet accord mais nous allons contacter le maximum de cliniques du même groupe en France, essayer d'interpeller les syndicats pour une journée nationale de grève et manif devant la Fédération de l'Hospitalisation Privée et envisager de remettre ça à l'automne si rien n'est fait sur les conditions de travail.

Pour contacter la section SUD de la Polyclinique de l'Atlantique : larimor@wanadoo.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire