dimanche 12 septembre 2010

Retraites : amplifier le mouvement - Rassemblement devant la Préfecture de Nantes mercredi 15 septembre à 16 heures


Appel commun FSU, Solidaires, UD CGT-Force Ouvrière de Loire Atlantique :

Grève Interprofessionnelle jusqu'au retrait du projet du gouvernement


Malgré des journées répétées d’action et de grève interprofessionnelle le gouvernement entend passer en force et imposer une dégradation supplémentaire sur l’ensemble des régimes de retraite. Face à cette volonté qui ouvrirait une brèche considérable pour l’ensemble de la solidarité sociale dans notre pays, le syndicalisme doit faire preuve d’une détermination égale. Il doit donner le signal nécessaire pour que l’ensemble des salariés des secteurs public et privé engage un mouvement social à la hauteur des enjeux. La grève interprofessionnelle jusqu’au retrait du projet injuste du gouvernement est indispensable. Une autre réforme conforme à l’intérêt des salariés n’est possible que si elle s’appuie sur une mobilisation populaire résolue.

En Loire-Atlantique, la CGT-Force Ouvrière, la FSU et l’union syndicale « Solidaires » participeront aux grèves et manifestations du 23 septembre prochain. Elles appellent à l’action indispensable pour obtenir le retrait du projet gouvernemental. Mi octobre, les débats parlementaires seront terminés et la loi pourra être promulguée. La date du 23 septembre est déjà tardive. Si elle n’est pas prolongée par une grève reconduite destinée à bloquer les activités économiques et sociales du pays, il sera illusoire d’espérer autre chose que déplacer quelques virgules dans la loi. Non seulement elle ne sauvera pas les retraites mais au contraire elle préparera la fin du régime par répartition, la disparition du code des pensions et avec ce dernier les remises en cause des régimes particuliers.


Destinée à préparer la mobilisation du 23 septembre, une journée de « sensibilisation » a été décidée le 15 septembre par l’intersyndicale nationale. Cette journée ne doit pas se résumer à des distributions de tracts. Le 15 septembre c’est le jour où à l’Assemblée nationale la majorité gouvernementale adoptera le projet de loi. Le 15 septembre, il faut aussi agir et manifester. On ne négocie pas l’injustice, on la combat.


Ce projet de loi injuste n'est ni amendable, ni négociable. Il doit être retiré.


Pour :


• le droit au départ en retraite à 60 ans à taux plein ;
• le refus d’allonger la durée de cotisation : 40 ans hier, 41 demain c’est déjà trop !
• le maintien du code des pensions civiles et militaires, des régimes particuliers et des garanties qui y sont liées (en particulier pour les mères de 3 enfants)


La FSU, Solidaires, et l'UD Cgt-Force Ouvrière appellent les salariés du privé comme du public, les chômeurs, les jeunes et les retraités à se rassembler et à manifester :


Le 15 septembre à 16 H devant la Préfecture de Nantes


La 23 septembre doit s'inscrire dans la perspective d'une grève généralisée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire