vendredi 29 octobre 2010

Retraites : une journée d'étape pour ne rien lacher !


La mobilisation du 28 octobre, avec 270 manifestations dans toute la France, est été de grande ampleur. Malgré le vote de la loi et les vacances scolaires, le refus d’une « réforme » profondément injuste reste toujours aussi fort et le soutien de la population au mouvement social reste considérable. La multiplication d’actions multiformes, allant de la grève reconductible dans certains secteurs à des blocages ponctuels, montre la détermination d’un mouvement qui, malgré les rodomontades du pouvoir, ne s’en laisse pas conter.


Car le mouvement contre la « réforme » des retraites cristallise le rejet d’une politique mise exclusivement au service des plus riches et du patronat. Malgré la propagande gouvernementale, les salariés et la grande majorité de la population ont pris conscience que la question des retraites renvoie avant tout à la question du partage de la richesse produite et les jeunes ont compris que cette « réforme » va durcir les conditions de leur entrée sur le marché du travail et aggraver leur précarité.

jeudi 28 octobre 2010

28 octobre : on est toujours là ! 50 000 à Nantes, 20 000 à St Nazaire, 2000 à Ancenis, 1 100 à Châteaubriant


50 000 à Nantes - Intervention de Sabine Dupuy pour Solidaires

On est toujours là !



Pour la septième fois en moins de deux mois, nous sommes des millions à manifester pour exprimer notre refus de la loi sur les retraites, dictée par le patronat, rédigée par le gouvernement, votée par le Parlement.  Députés et sénateurs ont voté. Et alors ? Est-ce que cela rend ce texte moins scandaleux ? Non !


Une nouvelle journée nationale de manifestations est d’ores et déjà prévue, après la semaine de vacances scolaires, le samedi 6 novembre.  Contrairement à ce qu’espère la classe dirigeante, la mobilisation n’est pas finie. Nous reviendrons manifester.  La grève existe toujours dans plusieurs secteurs, chaque jour les actions interprofessionnelles décidées unitairement sont nombreuses : Comité de grève de la place Bretagne réunissant la CARSAT, l’inspection du travail, La Poste, les enseignant-es …. Sopitra à Carquefou parti en grève. Les cheminot-es, les eboueurs, les collectivités térritoriales…les lycén-nes, les étudiant-es, les raffineries de Donges, pour ne citer que ces secteurs.  Blocages des bus des trams, des ronds points, de Pirmil, du pont de Cheviré, ont été le quotidien des opposé-es à cette réforme.  Distribution régulière de tracts et collectes pour soutenir les grévistes.
Plus de 30 000 euros ont d'ores et déjà été remis à nos camarades de Donges, dont 7 500 euros collectés lors de la dernière manif nantaise. Il faut poursuivre cette campagne de solidarité avec les secteurs et collègues les plus engagés dans la grève reconductible.

mercredi 27 octobre 2010

Que deviennent le pluralisme, la défense de la démocratie, le respect du lecteur qu’Ouest-France brandit, à la première occasion venue comme son étendard ?


Depuis le début de la mobilisation contre la réforme des retraites, les éditorialistes du journal Ouest France ont choisi de voler quasi-quotidiennement au secours de Sarkozy et de dénigrer les grévistes et manifestant-e-s. Nos camarades journalistes du Syndicat National des Journalistes (SNJ - Solidaires) d'Ouest France ont décidé de répliquer en publiant le tract ci-dessous.

Enrayer le déclin éditorial

Trop, c’est trop ! En ces temps de mouvement social de grande ampleur, nos éditorialistes attitrés s’affranchissent avec constance des principes mêmes sur lesquels le journal fonde sa culture, son image et la confiance de ses lecteurs.


Chaque matin ou presque, pour voler au secours de Sarkozy et de sa politique, la une affiche une ligne idéologique à sens unique. Quand, à Ouest-France, ligne éditoriale et idéologie font bon ménage, le projet de réforme des retraites est présenté comme une évidence qui doit s’imposer à tout esprit sain et raisonnable. Sa contestation prolongée et résolue est d’une irresponsabilité coupable au regard des générations futures. La radicalisation du mouvement social met en péril l’équilibre économique et sape les fondements de notre démocratie. Le gouvernement, droit dans ses bottes, incarne l’ordre et la fermeté. Les opposants, eux, alors qu’ils ont le soutien de la majorité des Français, sont présentés comme divisés et sans projets sérieux.

lundi 25 octobre 2010

28 octobre, 6 novembre : poursuivre les mobilisations - Appel intersyndical 44


COMMUNIQUE DES ORGANISATIONS CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA, SEN, UNEF, UNL


Les journées du samedi 16 et du mardi 19 octobre 2010 confirment que la mobilisation est ancréedans la durée à un haut niveau. Ce sont des millions de salariés qui dans le cadre de ces 6 journées d’action depuis début septembre affirment vouloir une autre réforme des retraites juste et efficace et l’ouverture de négociations avec les syndicats. L’ampleur des mobilisations confirme qu’au-delà de la réforme des retraites, l’emploi, les salaires, les conditions de travail mais aussi l’avenir des jeunes sont restés sans réponses positives notamment depuis l’aggravation des situations liée à la crise financière de 2008. Les organisations syndicales conviennent de travailler ensemble sur ces questions dans les semaines à venir afin d’interpeller le gouvernement et le patronat.


La participation des jeunes est toujours forte, particulièrement en Loire-Atlantique. Elle reflète, au-delà de la question des retraites, leur inquiétude quant à leur avenir et à la situation de l’emploi.

Retraites : le patronat doit lui aussi assumer ses responsabilités - Appel à manifester devant le MEDEF et la CCI mardi 26 octobre


Communiqué des organisations  CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA, FO, SEN, UNEF, UNL


Dans la suite des mobilisations pour une autre reforme des retraites, et avant la manifestation du jeudi 28 octobre les organisations CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA, FO, SEN, UNEF, UNL appellent les salariés du public et du privé à se rassembler mardi 26 octobre.


Les questions d’emplois, les salaires, les conditions de travail et l’emploi des jeunes sont centrales dans les préoccupations des salariés et ont un impact fort sur les retraites, que ce soit par les questions de pénibilité, de financement ou de lutte contre les inégalités.  Le patronat doit lui aussi assumer ses responsabilités. C’est le message que les organisations syndicales appelantes veulent affirmer.


Cette date permet de faire le lien entre les secteurs engagés dans des mouvements de grèves reconductibles, ou qui se retrouvent en ou assemblée Générale régulièrement.
Deux rassemblements sont prévus Mardi 26 Octobre 2010, de 12H00 à14H00
• Devant le MEDEF à Nantes
• Devant la CCI à Saint Nazaire

samedi 23 octobre 2010

Retraites : on ne lache rien !


Passage en force au Sénat, interventions policière et répression tout azimut contre les grévistes, appui de la quasi-totalité de la grande presse pour "savoir finir une grève", rien ne manque à la panoplie sarkozyste. Et pourtant la mobilisation sociale et le soutien populaire contre la contre-réforme des retraites sont toujours puissamment enracinés. La semaine de vacances scolaires - et de vacances tout court pour nombre de salarié-e-s - qui s'ouvre sera une nouvelle semaine de mobilisations, pour la retraite à 60 ans à taux plein et le retrait de la loi Sarkozy, avec déja de nombreux rendez-vous :
Mardi 26 octobre
St Nazaire
12h Manifestation interpro devant  la CCI de St-Nazaire
Nantes
12h Manifestation intersyndicale devant le siège du MEDEF, quai de Versailles


Jeudi 28 octobre
Manifestations interpros à  Nantes, St Nazaire, Ancenis et Chateaubriant à 15h

Ancenis : gardons la rage !


La semaine à Ancenis s'est terminée à Terrena ce matin. Entre 11h et  14h, l'entrée de Terrena puis la moitié du rond-point ont été bloquées  par une cinquantaine de grévistes (CGT - FO - FSU, Solidaires et  quelques CFDT Manitou), rejoints par une cinquantaine de lycéen(ne)s. Hier les (mêmes) grévistes avaient bloqué l'entrée de la laiterie Laïta  (groupe Terrena) entre 15h et 17h. Là aussi, ils avaient été rejoints  par environ 200 lycéen(ne)s.
A la fin de l'action de ce jour, l'intersyndicale s'est réunie. Tous  critiquent (les militants CFDT présents ne se prononçant pas à la place  de leurs responsables) le positionnement des confédérations "trop  molles" - le mot est faible - et la date trop tardive du jeudi 28/10.  J'ai redit la position de Solidaires : pas de signature du communiqué  intersyndical parce que pas d'appel à amplifier la grève, mise en cause  des blocages... Position partagée par les autres OS. Globalement, les  syndicats estiment que la poursuite des actions de blocage la semaine  prochaine à Ancenis ne mobiliseraient plus grand monde. FO d'ailleurs  n'appellera plus aux débrayages quotidiens.Donc, localement, on se  concentrera sur la journée de jeudi 28/10 (manif de l'après-midi + une  action probable le matin). Pour cela, une intersyndicale aura lieu lundi  25/10 au siège de l'UL CGT.


Martial - Sud Rail

Travailleurs roumains : victimes, pas coupables ! - communiqué commun CGT-CFDT-FSU-SOLIDAIRES et le collectif Unis Contre une Immigration Jetable (UCIJ)


La presse vient de se faire l'échos d'une enquête de police et d'une procédure pénale qui ont abouti à ce que des dirigeants d'une entreprise du bâtiment ont été mis en examen pour "travail illégal et conditions de travail et d'hébergement contraires à la dignité humaine". Les victimes seraient une cinquantaine de travailleurs roumains exploités et soumis à des conditions intolérables. Parmi les co-responsables de cette situation scandaleuse qui a des ramifications en Loire-Atlantique, la presse évoque "au moins cinq entreprises du BTP en France".


Alors qu’ils sont victimes, non pas coupables, quinze roumains viennent de faire l'objet d'une obligation de quitter le territoire français. Ils seront donc probablement expulsés dans un délai très proche.


Ces salariés ont des droits à faire valoir vis à vis de leur employeurs et des donneurs d'ordre établis en France pour lesquels ils travaillaient. Ces entreprises devraient logiquement être condamnées à de lourdes indemnités. En voulant expulser ces travailleurs roumains exploités, l'Etat les empêche de faire valoir leurs droits. Leurs employeurs ne risquent que des condamnations pénales qui seront insignifiantes par rapport aux profits réalisés.

jeudi 21 octobre 2010

Les jeunes exigent un droit à la retraite et à l’avenir !


Tandis que les grèves lycéennes, actives et dynamiques, se développent dans tout le département, que les Facultés rejoignent la mobilisation, que se multiplient blocages, sit-in et manifestations, les organisations de salarié-e-s et de jeunesse viennent de rendre publique une déclaration commune que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.
Solidaires 44 et Sud Etudiants-e-s 44


Aux côtés des salariés et de leurs organisations syndicales, les lycéens et étudiants portent une part de rêve partagé pour renouer avec l’idée de progrès et de bonheur. Ils prennent leur avenir en main. 

Les organisations syndicales de salariés CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires ( dont la fédération Sud Etudiant est membre), UNSA et les organisations de jeunesse FIDL, UNEF, UNL se sont rencontrées ce lundi 18 octobre dans le respect de l’indépendance, du rôle et des prérogatives de chacun.  Elles ont convenu d’une expression commune sur le sens et l’ampleur de la mobilisation actuelle contre le projet de loi portant sur la réforme des retraites.

mercredi 20 octobre 2010

La solidarité interprofessionnelle et la popularité du mouvement à l'oeuvre : Solidaires a remis 7595 euros collectés lors de la manifestation d'hier à Nantes aux grévistes de Donges

Près de cinq cents grévistes (CGT, CFDT, SUD-Solidaires) bloquent actuellement l'ensemble des routes conduisant à la raffinerie de Donges évacuée par les flics cette nuit. Aucun camion n'a pu ni entrer ni sortir.

Beaucoup des manifestant-e-s travaillent à la raffinerie, avec un fort engagement des syndicats CGT et CFDT, beaucoup viennent de Saint Nazaire (notamment les travailleurs du port, qui avaient voté la reprise avant d'apprendre l'intervention des flics et de reprendre la grève, et ceux de la Navale) et de Nantes.
Ce matin lors d'une courte prise de parole, très applaudie, le porte-parole de Solidaires 44 a officiellement remis la collecte réalisée par les syndicats de Solidaires pour les grévistes de Donges à savoir 7 595 euros.. Le montant de ce chèque est le résultat d'une collecte pendant les 3 heures de manif hier à Nantes. S'il fallait une preuve concrète d'une réelle solidarité interprofessionnelle et de la popularité du mouvement contre ce projet de loi, là voici !


Actuellement les flics sont sur la quatre voies Nantes-St Nazaire et bloquent l'accès de nouveaux manifestant-e-s à Donges.

Vaseline ! le préservatif représentera désormais l'emblème du gouverneMENT !


Pour commencer un peu d’humour, un mot d’ordre qui ne me déplait pas quoiqu’il soit… mais je vous le livre tel quel (il vient de ma fille) :



Le PRÉSERVATIF représentera désormais l'emblème de notre gouvernement. Il reflète le mieux l'image de la politique française...En effet, il tolère l'inflation, vide les bourses, ralentit la production, détruit la prochaine génération et surtout...il protège LES GLANDS!! Enfin, il......vous... donne un sentiment de sécurité alors que VOUS VOUS ......FAITES BAISER !!!

Sabine

Ne rien lacher !


La journée du 19 octobre a été un succès avec 277 défilés dans toute la France, un record historique, et une journée au moins équivalente à celle du 12 octobre qui avait vu de 3,5 millions de manifestants dans les rues. En Loire Atlantique, plus de 120 000 ! 90 000 à Nantes, 30 000 à St Nazaire, 4 000 à Ancenis, 2 200 à Châteaubriant. La jeunesse étudiante et lycéenne était massivement et activement présente et la journée a été animée par de très nombreux blocages.

Prolongeant les grèves reconductibles et les actions de blocage de l’économie dans un certain nombre de secteurs, cette journée montre que la détermination des salariés, des jeunes, des chômeurs et des retraités est intacte. Malgré la volonté du gouvernement de faire voter son texte par une majorité docile, malgré les discours, répétés en boucle, sur son intransigeance affichée, la volonté de faire échec à un projet de loi inique est toujours aussi forte et son rejet par la population toujours aussi important. Les provocations policières répétées, les réquisitions illégales de salariés, les menaces contre les grévistes, ne réussiront pas à entamer cette détermination.



Car, la propagande gouvernementale, malgré ses moyens immenses, n’a pas réussi à persuader nos concitoyens que le projet gouvernemental était juste et justifié. Ce projet reprend intégralement les desiderata du patronat, que ce soit en matière de report des âges de départ à la retraite, de l’allongement de la durée de cotisation, du refus de prendre en compte la pénibilité du travail, du sabordage de la médecine du travail. Face à cette régression sociale programmée, il faut imposer un autre projet basé sur une plus juste répartition de la richesse produite.

lundi 18 octobre 2010

Pour gagner : amplifions la grève !

Ancenis, Châteaubriant, Saint Nazaire, Nantes, blocages, rassemblements, assemblées  générales, manifestations, cette journée de lundi aura encore permis à la mobilisation de monter d'un cran dans notre département. Le gouvernement veut l'affrontement, il va avoir la paralysie du pays ! Les salariés de la raffinerie de Donges qui viennent de voter la reconduction d ela grève jusqu'à vendredi donnent l'exemple. Demain mardi 19 octobre, tous et toutes en grève et tous et toutes dans la rue !

Bien sûr grève, cela coûte de l’argent, c’est certain. Mais ne pas la faire, nous coûtera bien plus cher ! Ils nous volent deux années de nos vies ! C’est le moment d’amplifier l’action : en grève dès lundi partout où c’est possible et tous ensemble mardi. C’est la seule façon d’empêcher le projet de loi réactionnaire, les contre-réformes suivantes et la régression sociale pour les générations futures. L’immense majorité des salarié-e-s est contre cette réforme : c’est mardi qu’il faut le montrer en continuant, renforçant et développant la grève nationale interprofessionnelle. Le mardi 19 octobre doit faire partie de ces journées qui marquent l’histoire sociale du pays.

PS) chaque jour retrouvez les échos nationaux de la grève sur le site http://www.solidaires.org/

dimanche 17 octobre 2010

16 octobre en Loire Atlantique : 80 000 + 15 000 + 4500 + 1700 = la lutte continue !


Nouvelle très grosse journée de manifestations ce samedi 16 octobre avec près de 80 000 manifestant-e-s à Nantes, 15 000 à Saint Nazaire, 4 500 à Ancenis et 1700 à Châteaubriant. Avec de nouveaux rendez-vous dès lundi pour intensifier les blocages et mardi pour une nouvelle grande journée de grève et de manifestations.


Ancenis : 4500 manifestants. Manif un peu plus dynamique. La lutte continue. Lundi rassemblement devant manitou. Mardi 14 h 30 station esso
Christine – porte-parole solidaires Ancenis


Châteaubriant : nouvelle manif, 1700 personnes, plus de retraités, de précaires, des profs et élèves du lycée suite à la fermeture administrative de leur établissement par le proviseur, pour éviter toutes discutions et contestation, participation en plus de Solidaires, CGT et CFDT de la conf et de FO, de nouveaux visages, blocage d'un rond point, il reste à espérer qu'à une prochaine manif les participants de toutes les manifs se retrouvent pour former UNE SUPER MANIF DE 5000 Manifestants.
Gilles – porte-parole Solidaires Châteaubriant

vendredi 15 octobre 2010

19 octobre : amplifier les mobilisations - Communiqué commun CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, SEN, UNEF, UNL de Loire Atlantique


Les mobilisations du 12 octobre ont été de très haut niveau avec une participation aux manifestations en forte hausse par rapport aux journées précédentes. La participation des jeunes, particulièrement forte en Loire-Atlantique, reflète, au-delà de la question des retraites, leur inquiétude quant à leur avenir et à la situation de l’emploi.


Cette quatrième journée d’action depuis début septembre contre le projet de réforme des retraites que veut imposer le gouvernement confirme l’opposition grandissante des salariés, soutenus par l’opinion publique, à une réforme injuste et inefficace qui aggrave les inégalités sans assurer la pérennité des retraites par répartition.

Samedi 16 octobre, toutes et tous dans la rue, 15 heures

Nantes, devant le CHU - Saint Nazaire, Ruban bleu - Ancenis, station esso - Châteaubriant Place de la Mairie, 15 heures

Echos du 15 octobre :
- nouvelles jonctions des mobilisations lycéennes et étudiantes et des salarié-e-s à Nantes, Saint Nazaire et Ancenis.
Nantes : encore plus de 4000 manifesant-e-s ce midi Place Bretagne, suivi d'une manifestation devant le MEDEF. La mobilisation lycéenne progresse et s'organise.
Saint Nazaire : plus de 1000 manifestant-e-s devant la Chambre de Commerce et d'Industrie. Vote du blocage de la Cité Scolaire jusqu'à mardi prochain.
Ancenis : La mobilisation ne faiblit pas à Ancenis; Rassemblement de 11 h à 14h devant Manitou et blocage de la rocade avec pique-nique. 15H à 16 h 30 distribution de tract devant les lycées privées et rejoint  pas les lycéens du public pour les mobiliser l Demain manif 15 h départ Esso avec prise de parole des lycéens; Lundi rassemblement de 11 h à 14 h rond point manitou et blocage rocade; Mardi manif 14 h 30 départ Esso. La lutte continueDemain toutes et tous dans la rue, mardi 19 toutes et tous en grève et aux nouvelles manifestations qui se réuniront à 14h30. Le gouvernement affirme son intransigeance, la grève et la rue le feront céder !

jeudi 14 octobre 2010

14 octobre : Lycéen-ne-s, étudiant-e-s, travailleurs-ses, tous ensemble contre la réforme


Dès ce matin, plusieurs dizaines de militant-e-s de Solidaires étaient mobilisés à l’entrée est de Nantes (rond point Malakoff), pour sensibiliser les très nombreux automobilistes sur la nécessité de poursuivre et de renforcer la mobilisation contre la réforme des retraites.

Ancenis : toujours autant mobilisé 200 personnes au rassemblement et blocage du pont de 11 h à 14 h. Demain, distribution de tract à Manitou et pique-nique à Manitou avec  blocage rocade angers-candé chateaubriant

Imposante mobilisation lycéenne, plus de 5000 lycéen-ne-s et étudiant-e-s à Nantes, plus d’un millier à Saint Nazaire, mais aussi à Ancenis, Châteaubriant, Pontchâteau, ce 14 octobre aura marqué l’explosion de la mobilisation de la jeunesse et sa jonction, à Nantes, à Saint Nazaire et à Ancenis, avec les salarié-e-s mobilisé-e-s.







Nombreuses AG aussi comme au CHS de Blain où l’intersyndicale SUD, CGT, CFDT appelle à reconduire la grève. « L’intersyndicale CFDT, CGT et SUD du CHS de Blain reconduit la grève sur l’établissement. A la suite de l’imposante journée de mobilisation du mardi 12 octobre l’intersyndicale du Chs de Blain invite les salariés à continuer et à amplifier le mouvement du refus d’une réforme injuste et inefficace sur les retraites, et qu’un gouvernement aux abois tente de faire passer en force. Tous les personnels hospitaliers sont concernés, à quelque niveau que ce soit : faiblesse des pensions liées aux rémunérations médiocres pour les uns, fin de la pénibilité pour les autres, passage dans la catégorie sédentaire pour les infirmiers…Autant de raisons de se battre avec l’ensemble des salariés en grève dans le pays !"


Rassemblement demain vendredi 15 octobre à 11 heures à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saint Nazaire et à 12h Place Bretagne à Nantes.


AG Education à 9h30 à la Maison des syndicats de Nantes

SNCF :
Le point sur les AG du secteur de Nantes

- Angers : AG ts 40 présents 3 abstention 0 contre (rassemblement interpro à 12h + distrib de tract dans zone indus )
- La roche / yon : AG ts aucun détail, reconduction de la grève
- St Nazaire : AG ts aucun détail, reconduction de la grève ( action interpro sur le terminal méthanier )
- Le Mans : AG ts 120 présents : 95 reconduction 23 abstention 2 contre ( action interpro devant le Medef après rassemblement )
- Nantes : AG par service
· EEX : 98 présents : 77 reconduction 14 abstention 0 contre
· ETPL : 65 présents : 51 reconduction 11 abstention 3 contre
· ECT : 80 présents : 76 reconduction 4 abstention 0 contre
· EVEN/ELOG : 39 présents : 30 reconduction 9 abstention 0 contre ( nos adhérents et militants ne participent pas à cette AG )
· Technicentre : 68 présents : 42 reconduction 2 abstention 20 contre
· DSIV : 50 présents : 50 reconduction 0 abstention 0 contre
Nous avions derrière un rassemblement tous services, ou nous fumes rejoint par les municipaux (150) avant de partir en cortège au centre ville pour rejoindre la poste, le ministère des finances, la cram les étudiants et lycéens ( pas d’action interpro d’après midi, par manque de coordination dans la CGT, mais le matin nous avons mis en place un barrage filtrant sur un rond point d’entrée de Nantes en bord de loire 80 personnes présentes de différentes entreprises )
Ancenis : toujours un rassemblement et une action interpro tous les jours
Demain le même processus reste en place, des rassemblement et action interpro sont à l’ordre du jour un peu partout, bien souvent mis en place par les équipes en lutte. La coordination des UL et UD ne semble pas parfaite. Pour nantes action de blocage filtrant du pont de pirmil à partir de 5h30 avec dif de tract.
La question de l’application du RH131 sur les retenues supplémentaire vient dans toutes les AG, tout comme comment continuer l’action de grève sans perdre la totalité de la journée, il faut y répondre sans démobiliser. L’argumentaire principal est que tout va se jouer la semaine prochaine de toute façon et qu’il serait dommage de baisser la garde maintenant. Mieux vaut perdre quelques jours que faire deux années de plus. Samedi ne sera pas le point d’orgue de la mobilisation dès lundi nous devons être massivement en grève. Organisons des tournées syndicales communes pour differ et convaincre.

mercredi 13 octobre 2010

13 octobre : premiers échos

SNCF Nantes : les cheminots reconduisent la grève demain

Ce midi, les cheminots en grève ont distribué des tracts sous le pont de la Moutonnerie à Nantes. Réunis ce matin en assemblée générale, les cheminots nantais ont voté à une large majorité la reconduite de leur mouvement de grève pour 24 heures reconductibles.

Inspection du Travail et des services de l'Emploi Nantes :
L’ assemblée générale du personnel de l’inspection du travail et des services de l’emploi, réunie par l’intersyndicale, reconduit la grève ce mercredi 13 octobre 2010. Le mouvement de lutte contre la réforme des retraites est à un tournant. La mobilisation doit s’amplifier MAINTENANT. TOUTES ET TOUS DANS L’ACTION
Rassemblement interprofessionnel à 14h30 Place Bretagne (CRAM, La Poste, Direction du travail, …)
Une nouvelle AG du personnel de l’inspection du travail et des services de l’emploi aura lieu jeudi 14/10 à 9h .

12 octobre Nantes, toujours plus !



95 000 manifestant-e-s cet après-midi à Nantes (39 000 pour la police et 60 000 pour Ouest France). La mobilisation de rue a encore progressé, avec une belle présence des lycéen-ne-s et étudiant-e-s et un  important et dynamique cortège de Solidaires. Dans toutes les têtes une seule certitude : si ça ne suffit pas, il faut taper encore plus fort, par la grève reconductible et la poursuite des manifestations de masse.
Dès aujourd'hui les cheminot-te-s ont voté la reconduction de la grève. Dès demain, c'est ce qui se décidera dans les assemblées générales.

Vidéos de la manifestations et nombreuses photos sur le site du syndicat SUD PTT Loire Atlantique - Vendée : http://www.sudptt44.org/

A Ancenis, la retraite à 62 ans c'est NON !


5000 manifestants cet après-midi les lycéens en tête de cortège et le cortège SOLIDAIRES (sud rail, et lycéens lycéennes sympathisant(e)s de sudptt )

Compte tenu de la situation, une réunion intersyndicale avec des lycéens lycéennes, s'est tenue sur place pour discuter de l'organisation du 16 octobre et des initiatives qui ont été prises pour reconduire le mouvement dès demain 11h Place de la mairie


SOLIDAIRES ANCENIS COMPTE SUR VOUS !
______________________________________________

Discours de Christine Horé, porte-parole de Solidaires Ancenis :

La retraite a 62 ans c’est non !



La retraite à 62 ans  ?
Hello Ancenis, les grévistes «Je ne vous entends pas »
La retraite à 62 ans !!!
C’est ………………….NONNNN
Ce projet de loi pourri, on négocie ou on exige son retrait ?
Alors pour le projet de loi, vous serez d’accord avec moi !!
Retrait, retrait, retrait du projet de loi
Et à Sarkozy, vous lui dites quoi ??!
Casse toi pauvre………laissez les gens finir le slogan (je vous entends pas ancenis)
Et À Fillon on lui dit quoi à Fillon !
Démission !

mardi 12 octobre 2010

Nous sommes des millions pour imposer le retrait ! La grève reconductible c'est maintenant


La journée de grèves et de manifestations d’aujourd’hui confirme le rejet massif du projet de loi sur les retraites : plus de trois millions et demi de manifestants, des grèves importantes dans divers secteurs (Transports, Chimie, Finances, Santé, Communication, Education, etc)…. Ce mouvement engagé depuis six mois dure et s’enracine dans le pays, il est soutenu par une très grande majorité de la population ; la jeunesse scolarisée est descendue massivement dans la rue car « la retraite, c’est une affaire de jeunes » ! Chacun voit bien que cette réforme ne vise qu’à diminuer les pensions, à répondre au désidérata du patronat et des marchés ! Le gouvernement enfermé dans sa tour d’ivoire ne veut rien voir, rien entendre de cette colère sociale qui gronde dans tout le pays.  Oui, cette réforme, même votée à l’Assemblée nationale et au sénat, reste profondément injuste : elle doit être retirée !

12 octobre : plus de 25 000 manifestant-e-s à Saint Nazaire

Intervention d'Agostinho Guerra pour Solidaires Saint Nazaire

Chers Camarades,
Pour l’union syndicale Solidaires, nous sommes en état de légitime défense sociale. Après les mobilisations, les actions et les manifestations des : 27 mai, 24 juin, 7 et 23 septembre, 2 octobre, les organisations syndicales ont adressé un ultimatum au gouvernement pour aujourd’hui 12 octobre 2010. Il faut maintenant traduire en actes cet ultimatum. Arc-bouté sur sa contre-réforme des retraites, ce gouvernement continue à mépriser un mouvement social de plus en plus fort. C’est pourquoi le bras de fer doit continuer ! L’enjeu est de taille : c’est sur ce dossier que se joue un point essentiel de sa politique de destruction massive de notre protection sociale, imposée au patronat et financée par la solidarité nationale depuis mars 1944. Cette solidarité transgénérationnel que ce même patronat ne pense qu’à démanteler : RETRAITES, SANTE, SECU, HÔPITAL PUBLIC, EDUCATION NATIONALE, LA POSTE, EDF/GDF, en bref nos SERVICES PUBLICS.

12 octobre en Loire Atlantique


Ancenis
Depuis 6h30 du matin, toutes les organisations syndicales se sont rassemblées au rond-point de Terrena sur la RN 23 pour organiser un barrage filtrant avec distribution du tract de l'intersyndicale départementale et, pour FO, du sien (Axe Ancenis- Varades 14 k ms de bouchons)

Bonne manif à toutes et tous
et dès demain, il faut continuer
Christine

Clisson
Plus de cent manifestant-e-s dans les rues de Clisson ce matin contre la réforme des retraites. Une première, réussie !

SNCF
En AG, les cheminot-te-s de Nantes ont décidé la recondution de la grève. un exemple à suivre !

Raffinerie de Donges, l'arrêt de la production est mis en oeuvre

Lycéen-ne-s et étudiant-e-s mobilisés : barrages filtrants ce matin près du campus, lycée bloqué à Guist'hau, la mobilisation grandit et s'organise.

Éducation : les personnels nazairiens votent la reconduction de la grève
Réunis ce matin en assemblée générale éducation, organisée par la FSU, FO, CGT éduc’action, Sud éducation, SE-Unsa et Sgen CFDT, les personnels nazairiens de l’Éducation nationale ont voté la reconduction de la grève et appelé tous les personnels à tenir des assemblées générales dans les écoles, les collèges et les lycées dès mercredi. Ils se réuniront à nouveau au lycée Aristide-Briand demain à 11 h, pour organiser les journées de jeudi et vendredi et préparer, la mobilisation de samedi.

Châteaubriant : toujours plus, 2300 manifestants. Pour Solidaires :des sud ptt, snui, sud énergie, bien bien, jonction avec nos camarades de la poste en grève depuis 6 jours, participation des jeunes du lycée et réalisation d'une fresque humaine un grand NON à la réforme - Gilles
Ancenis : 5000 manifestant-e-s (chiffre intersyndicale)
Saint Nazaire : 25000 manifestant-e-s (chiffre Presse Océan)
Nantes : 95 000 manifestant-e-s (intersyndicale)

lundi 11 octobre 2010

La mobilisation sur les retraites entre dans une phase décisive ! Appel à manifester samedi 16 octobre à 15 heures.

Communiqué commun CFDT, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, SEN, UNEF, UNL :
Les mobilisations et le soutien de la population ont contraint le gouvernement à annoncer hier quelques mesures ciblées et limitées. Dans le même temps, il accélère le processus par un vote anticipé des articles 5 et 6 de la loi portant sur les mesures d’âges. Ces annonces ne sont pas de nature à modifier le caractère injuste et inefficace de la loi sur les retraites dénoncé par une large majorité des salariés et toutes les organisations syndicales.


Le gouvernement diffuse des contrevérités concernant la pénibilité du travail, le financement de nos retraites, la justice de la réforme, l’amélioration du sort des femmes… Après avoir refusé le dialogue avec les organisations syndicales, être passé en force à l’Assemblée Nationale, il contraint et précipite le débat au Sénat. Il espère désamorcer le processus de mobilisation qui s’amplifie.

La Poste : 6ème jour de grève aux centres Courrier de Châteaubriant et de Saint Nazaire

6ème jour de Grève à la distribution du courrier à Châteaubriant

Samedi, les agents du centre courrier de Châteaubriant ont à l’unanimité reconduit la grève illimitée débutée le 6 octobre à l'appel des syndicats SUD, CGT/FO. Seules 5 tournées sur les 27 ont été effectuées, dont 3 par des intérimaires soit plus de 90% du personnel encore en grève au 4ème jour.  Lors d'une séance de négociations vendredi, la Direction du courrier de Loire Atlantique Vendée n'a une nouvelle fois rien voulu entendre des revendications des agents et propose juste un report d’un mois de la réorganisation. Cette nouvelle provocation n’a fait que renforcer la détermination du personnel du centre courrier de Châteaubriant qui a décidé de poursuivre la grève lundi matin et exige l'ouverture de sérieuses négociations.


Les agents restent mobilisés pour défendre la tournée de facteur que la Direction veut supprimer le 16 novembre, aggravant ainsi les conditions de travail et la qualité de service rendue aux usagers.  Pour ce 6ème jour de grève, un rassemblement est prévu devant la Direction de la Poste avec leurs collègues factrices et facteurs de St Nazaire en grève depuis 6 jours également, afin de faire entendre toutes et tous ensemble leurs revendications auprès d’une Direction autiste.  Les organisations syndicales appelle les usagers à venir soutenir les factrices et les facteurs lors de ce rassemblement prévu à 11h lundi matin devant la Direction de la Poste 3 rue Viviani à Nantes.


6ème jour de Grève, la distribution du courrier encore fortement perturbée à St Nazaire

dimanche 10 octobre 2010

Appel de 450 syndicalistes pour le retrait du projet de loi sur les retraites

Ensemble pour le retrait du projet de loi sur les retraites et pour nos revendications. Il faut maintenant un mouvement reconductible et bloquer leur système économique


Après le Parlement, le Sénat va voter la loi de contre-réforme des retraites qui allonge le nombre d’années de travail pour toutes et tous et pénalise plus encore les salarié-e-s aux carrières discontinues, les femmes et celles et ceux exposé-e-s aux métiers pénibles. Cette réforme n’a comme objectif que de faire des économies sur le dos des travailleurs/ses tout en sapant les bases de notre système de retraites par répartition pour le livrer aux assurances et aux banques.


Le travail d’explications mené depuis des mois, l’unité d’action syndicale, les millions de manifestant-e-s lors des mobilisations de mai, juin, septembre et du 2 octobre, ont créé un rapport de force qui montre que les salarié-e-s peuvent gagner et imposer au gouvernement le retrait de son projet de loi. Malgré ce désaveu massif, ce gouvernement noyé dans les magouilles et les dérives racistes refuse de retirer son projet, tentant d’imposer une défaite et un recul majeurs au mouvement social.

vendredi 8 octobre 2010

la Poste : 2ème jour de grève illimitée à la distribution du courrier à Châteaubriant et Saint Nazaire


2ème jour de Grève illimitée à la distribution du courrier à Châteaubriant



Les factrices et les facteurs de Châteaubriant, en grève illimitée depuis mercredi 6 octobre, ont reconduit à l’unanimité leur mouvement de grève ce jeudi. La distribution du courrier a été à nouveau fortement perturbée ce matin sur le secteur de Châteaubriant.

La Direction du courrier de Loire Atlantique Vendée, par le biais du Directeur du centre courrier de Châteaubriant, n'a une nouvelle fois rien voulu entendre des revendications des agents lors d'une mascarade de séance de négociations où elle est restée « droite dans ses bottes » sans rien concéder.

Cette obstination de la Direction ne fait que renforcer la détermination du personnel du centre courrier de Châteaubriant qui se réunira ce vendredi 8 octobre à 6h 45 pour décider de la suite du mouvement.

jeudi 7 octobre 2010

Mardi 12 octobre, toutes et tous en grève, toutes et tous dans la rue ! Et le 13, on continue !


Appel commun des UD et syndicats de Loire Atlantique  CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, SEN, UNEF, UNL :

Un 12 octobre déterminant !


Après les journées du 7 et du 23 septembre, la mobilisation du samedi 2 octobre 2010 a été un formidable succès partout en France. Cette journée a vu de nouveaux manifestants rejoindre les cortèges. Près de 3 millions de salariés du public comme du privé, seuls, entre collègues ou en famille ont continué massivement à exprimer leur opposition au projet de réforme des retraites. Confronté à cette mobilisation qui s’amplifie, le gouvernement reste campé sur son intransigeance. Il préfère le mépris au dialogue, il commente les chiffres de manifestants plutôt que de répondre à leurs inquiétudes et exigences.


Les organisations syndicales confirment la journée nationale de grèves et de manifestations du mardi 12 octobre 2010. Elles appellent les salariés, les retraités, les chômeurs à y participer massivement et à manifester à 14 h 30 à Nantes (devant le CHU), Saint Nazaire (Place de l’Amérique Latine), Ancenis (rond-point Espace 23, Rond-Point de la Noëlle, Pont d'Ancenis avec une convergence à 15h30vers les Arcades, Châteaubriant (Place de la Mairie).

La Poste : Grève illimitée à la distribution du courrier à Saint Nazaire et à Châteaubriant


Les agents du centre courrier de St Nazaire ont massivement débutés une grève illimitée ce mercredi 6 octobre, à l’appel des syndicats SUD, CGT, FO et CFDT. En effet, seules 8 tournées sur plus d’une soixantaine ont été distribuées sur le secteur de St Nazaire à Trignac, dont 7 par des intérimaires.


Près de 100% du personnel protestent contre la suppression de 7 à 8 emplois sur le centre courrier dont 4 tournées de facteurs et demandent l’ouverture de véritables négociations, ce que La Direction du courrier de Loire Atlantique Vendée a refusé ce jour, préférant jouer le pourrissement du conflit.


Face à cette provocation, les agents de St Nazaire reconduiront le mouvement dès 6h00 jeudi matin en assemblée générale et envisagent d’aller faire signer une pétition sur le marché et de se rendre en délégation à la Mairie de St Nazaire.

mardi 5 octobre 2010

Jeudi 7 octobre manifestation des salarié-e-s de la branche associative sanitaire et sociale à l'occasion du 35° congrès de la FEHAP


Le 35° congrès de la FEHAP (Fédération des Etablissements Hospitaliers et d'Aide à la Personne) se tient à Nantes les 7 et 8 octobre, en présence de deux ministres : Nora Berra, Secrétaire d’Etat aux Aînés et Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé et des Sports. A cette occasion, les fédération SUD et CGT appellent "les salariés de la Branche Associative Sanitaire et Sociale du pays  à se mettre en grève et à participer massivement à la manifestation du 7 octobre à Nantes, pour stopper le rouleau compresseur qui passe sur nos Conventions".

En attendant de retrouver les salariés en grève devant la Cité des Congrès de Nantes jeudi 7 octobre prochain à partir de 11 heures,  nous vous invitons à lire ci-dessous le tract argumentaire diffusé par SUD Santé-Sociaux :

Casse de la convention FEHAP (CC51)  : tous en grève… tous dans la rue  jeudi 7 octobre


Salariés FEHAP, vous avez au moins neuf bonnes raisons, de faire grève et de manifester le Jeudi 7 octobre à Nantes à l’occasion du congrès des employeurs FEHAP :

dimanche 3 octobre 2010

2 octobre en Loire Atlantique : plus de 100 000 dans la rue !


Même la pluie avait décidé d’un répit et le soleil était là pour accueillir les quatre manifestations qu’a connues la Loire Atlantique ce samedi 2 octobre. Pour la troisième fois en moins d’un mois, ce sont plus de 100 000 manifestant-e-s qui ont répondu présent-e-s à l’appel de l’intersyndicale CFTC, CFDT, CGT, CGC, FSU, Solidaires, UNSA. 90 000 manifestant-e-s à Nantes, 20 000 à Saint Nazaire, 3000 à Ancenis et 2000 à Châteaubriant, c’est nettement plus que le 7 et le 23 septembre, avec un élargissement remarqué par tous de la participation aux familles et à la jeunesse..


Pour gagner ensemble, agissons maintenant !

2 octobre : 90 000 à Nantes - 20 000 à Saint Nazaire !


Intervention de Solidaires (Agosthinho Guerra) à la manifestation de Saint Nazaire :

Au secours, camarades citoyens, ils sont devenus sourds, aveugles et fous à la fois !