jeudi 14 octobre 2010

14 octobre : Lycéen-ne-s, étudiant-e-s, travailleurs-ses, tous ensemble contre la réforme


Dès ce matin, plusieurs dizaines de militant-e-s de Solidaires étaient mobilisés à l’entrée est de Nantes (rond point Malakoff), pour sensibiliser les très nombreux automobilistes sur la nécessité de poursuivre et de renforcer la mobilisation contre la réforme des retraites.

Ancenis : toujours autant mobilisé 200 personnes au rassemblement et blocage du pont de 11 h à 14 h. Demain, distribution de tract à Manitou et pique-nique à Manitou avec  blocage rocade angers-candé chateaubriant

Imposante mobilisation lycéenne, plus de 5000 lycéen-ne-s et étudiant-e-s à Nantes, plus d’un millier à Saint Nazaire, mais aussi à Ancenis, Châteaubriant, Pontchâteau, ce 14 octobre aura marqué l’explosion de la mobilisation de la jeunesse et sa jonction, à Nantes, à Saint Nazaire et à Ancenis, avec les salarié-e-s mobilisé-e-s.







Nombreuses AG aussi comme au CHS de Blain où l’intersyndicale SUD, CGT, CFDT appelle à reconduire la grève. « L’intersyndicale CFDT, CGT et SUD du CHS de Blain reconduit la grève sur l’établissement. A la suite de l’imposante journée de mobilisation du mardi 12 octobre l’intersyndicale du Chs de Blain invite les salariés à continuer et à amplifier le mouvement du refus d’une réforme injuste et inefficace sur les retraites, et qu’un gouvernement aux abois tente de faire passer en force. Tous les personnels hospitaliers sont concernés, à quelque niveau que ce soit : faiblesse des pensions liées aux rémunérations médiocres pour les uns, fin de la pénibilité pour les autres, passage dans la catégorie sédentaire pour les infirmiers…Autant de raisons de se battre avec l’ensemble des salariés en grève dans le pays !"


Rassemblement demain vendredi 15 octobre à 11 heures à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saint Nazaire et à 12h Place Bretagne à Nantes.


AG Education à 9h30 à la Maison des syndicats de Nantes

SNCF :
Le point sur les AG du secteur de Nantes

- Angers : AG ts 40 présents 3 abstention 0 contre (rassemblement interpro à 12h + distrib de tract dans zone indus )
- La roche / yon : AG ts aucun détail, reconduction de la grève
- St Nazaire : AG ts aucun détail, reconduction de la grève ( action interpro sur le terminal méthanier )
- Le Mans : AG ts 120 présents : 95 reconduction 23 abstention 2 contre ( action interpro devant le Medef après rassemblement )
- Nantes : AG par service
· EEX : 98 présents : 77 reconduction 14 abstention 0 contre
· ETPL : 65 présents : 51 reconduction 11 abstention 3 contre
· ECT : 80 présents : 76 reconduction 4 abstention 0 contre
· EVEN/ELOG : 39 présents : 30 reconduction 9 abstention 0 contre ( nos adhérents et militants ne participent pas à cette AG )
· Technicentre : 68 présents : 42 reconduction 2 abstention 20 contre
· DSIV : 50 présents : 50 reconduction 0 abstention 0 contre
Nous avions derrière un rassemblement tous services, ou nous fumes rejoint par les municipaux (150) avant de partir en cortège au centre ville pour rejoindre la poste, le ministère des finances, la cram les étudiants et lycéens ( pas d’action interpro d’après midi, par manque de coordination dans la CGT, mais le matin nous avons mis en place un barrage filtrant sur un rond point d’entrée de Nantes en bord de loire 80 personnes présentes de différentes entreprises )
Ancenis : toujours un rassemblement et une action interpro tous les jours
Demain le même processus reste en place, des rassemblement et action interpro sont à l’ordre du jour un peu partout, bien souvent mis en place par les équipes en lutte. La coordination des UL et UD ne semble pas parfaite. Pour nantes action de blocage filtrant du pont de pirmil à partir de 5h30 avec dif de tract.
La question de l’application du RH131 sur les retenues supplémentaire vient dans toutes les AG, tout comme comment continuer l’action de grève sans perdre la totalité de la journée, il faut y répondre sans démobiliser. L’argumentaire principal est que tout va se jouer la semaine prochaine de toute façon et qu’il serait dommage de baisser la garde maintenant. Mieux vaut perdre quelques jours que faire deux années de plus. Samedi ne sera pas le point d’orgue de la mobilisation dès lundi nous devons être massivement en grève. Organisons des tournées syndicales communes pour differ et convaincre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire