mardi 8 mars 2011

Le 19 mars mobilisons-nous contre la casse généralisée de l’école publique ! Manifestation samedi 19 mars 14h à Nantes Cours des 50 Otages


Depuis la rentrée de janvier, des mobilisations se sont mises en place à différents niveaux, sur les questions du budget et celles qui en découlent (carte scolaire, dotations horaires…), contre la casse généralisée de l’école publique avec notamment le dispositif ECLAIR , les dispositifs d’évaluations normalisantes et contre la réforme des lycées technologiques.  Avec les parents d’élèves, les associations complémentaires de l’école publique, les mouvements pédagogiques et les syndicats, une nouvelle journée nationale de manifestations aura lieu le 19 mars 2011. La Fédération Sud Éducation appelle à renforcer cette dynamique de construction d’un vaste mouvement social de défense de l’école publique, à la hauteur des attaques qu’elle subit. La Fédération Sud Éducation appelle à renforcer la mobilisation des personnels dans les académies : Assemblées Générales de personnels, d’établissement mais aussi de ville ou de département, actions unitaires avec les parents et les lycéens en direction des Rectorats et des IA … comme nous l’avons déjà fait avec plusieurs organisations.



Mais il faut également envisager de généraliser et de radicaliser la mobilisation pour faire reculer le gouvernement. C’est pourquoi la Fédération Sud Éducation se déclare prête à un véritable débat pour une stratégie syndicale unitaire pour affronter ce gouvernement sur l’ensemble de la question scolaire. Elle a publié dans ce se sens une une lettre ouverte à la FSU à l’occasion de la journée du 10 février 2011 (http://www.sudeducation.org/Lettre-...). La Fédération Sud Education contactera rapidement l’ensemble des organisations syndicales pour discuter des suites de la mobilisation.


A l’initiative de AFL-CÉ-CEMÉA-CRAP-FAEN-FCPE-FERC CGT-PEP-FIDL-Les Francas-FSU-GFEN-ICEM-JPA-La Ligue de l’enseignement GEPAL-SGEN CFDT-SUD Éducation-UNEF-UNL-UNSA Éducation-OCCE-Léo Lagrange-EEF-CFDT-Aroéven



Le 19 Mars, refusons le budget de pénurie de l’Éducation Nationale !

MANIFESTATION SAMEDI 19 MARS À NANTES, 14 H Cours des 50 otages (croisement, rue de la Barillerie), Arrêt de tram commerce

Refusons la suppression de 16 000 emplois !


Pourtant, les effectifs d’élèves vont continuer d’augmenter !


Ensemble, refusons les fermetures de classes, la disparition des RASED, les suppressions de places en maternelle, la baisse des dotations des collèges et lycées, le manque d’ambition du plan Licence à l’université, les réductions de postes et d’options, les hausses d’effectifs dans les classes, les risques de disparition de l’Éducation prioritaire...


Exigeons une véritable formation professionnelle pour les enseignants !


Exigeons d’autres choix : la réussite de tous les jeunes doit rester l’objectif d’une École démocratique et ambitieuse.


Dans l’Académie de Nantes :


Dans les écoles maternelles et élémentaires, le Rectorat prévoit 500 élèves de plus mais le ministère a décidé de 71 suppressions d’emplois !


Dans les collèges et lycées (professionnels, technologiques et généraux), le Rectorat prévoit 4385 élèves de plus, mais le ministère a décidé qu’il n’y aurait aucune création d’emplois !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire