mercredi 29 février 2012

Procès des 6/7 mars 2012 - Nantes : Faire justice !

Les 6 et 7 mars 2012 va avoir lieu le procès du policier auteur du tir de flashball ayant entrainé la mutilation d’un lycéen, mineur au moment des faits, lors d’une manifestation pacifique contre la loi LRU (Liberté et Responsabilité des Universités) organisée à Nantes le 27 novembre 2007 devant le rectorat de Nantes. Sans la ténacité de la famille, sans le mouvement général de soutien face au mur d’obstacles érigé pour faire droit à la victime, ce procès n’aurait pas pu avoir lieu.

Les organisations de Loire-Atlantique signataires du présent communiqué attendent de ce procès qu’il permette d’expliquer comment un fonctionnaire de police, agissant au nom de la République, a pu en arriver à se servir d’une arme en « expérimentation » ayant la réputation de mutiler et causer de graves lésions, en particulier lors de tirs au visage. Les fonctionnaires de police sont soumis à des injonctions émanant le plus souvent des plus hautes autorités de l’Etat. Les pratiques sécuritaires basées sur des politiques du chiffre sont encouragées. Les tensions ainsi engendrées ouvrent la voie aux « bavures », aux violences, voire aux interpellations entraînant des décès comme récemment à Marseille et Clermont-Ferrand. Dernièrement encore des enfants de 8 et 9 ans ont été mutilés au visage à Corbeil-Essonnes et à Mayotte.

lundi 27 février 2012

Aujourd'hui la Grèce, demain toute l'Europe - Appel départemental commun CGT, FSU, Solidaires à faire grève et à manifester à Nantes et Saint Nazaire mercredi 29 février à 10h30


Le 1er mars les chefs d’Etat européens veulent signer un nouveau traité pour aggraver toujours plus la rigueur en Europe, menacer encore plus le pacte social, faire payer aux peuples la crise financière et économique générée par un système devenu fou. Pour sauver le système capitaliste, la « Troïka » (le Fonds monétaire international (FMI) + la Banque centrale européenne (BCE) + l’Union européenne) est prête à tout. Sans consultation démocratique, au nom d’une vision doctrinaire servant le dogme des profits, les dirigeants européens s’engouffrent dans une spirale où ils prennent les peuples en otage : milliers de licenciements, baisses des pensions et retraites, destructions de la protection sociale, privatisations et ventes des entreprises publiques… Les marchés financiers ont posé des barbelés sur le monde. Les remèdes imposés ne sauvent rien : ils tuent au sens propre comme au sens figuré.


Dans le cadre d’un appel de la confédération européenne des syndicats (CES), le 29 février une puissante journée d’action concertée est organisée à l’échelle européenne. En France, CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA ont décidé de participer au mouvement sous des formes diverses à décliner au niveau des départements.


En Loire-Atlantique, des rassemblements sont prévus à 12H à Nantes et Saint-Nazaire à l’appel des UD CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA. Cependant la situation impose un autre niveau de mobilisation et d’alerte. Les travailleurs et les peuples d’Europe ont là, pour la première fois tous ensemble, l’occasion de dire ensemble leur solidarité. Ils ont la possibilité de témoigner d’une résistance citoyenne face aux diktats financiers qui veulent abolir tous les modèles sociaux, celui de la France en premier lieu.

vendredi 3 février 2012

France Télécom-Orange doit rompre son accord avec l’entreprise israélienne Partner Communications


Partner est une société israélienne de téléphonie qui participe directement aux activités de colonisation en Cisjordanie et dans les hauteurs du Golan :
- elle dispose de 176 antennes et relais sur des terres confisquées par l’armée israélienne et les colons ;
- avec les autres opérateurs israéliens, elle profite de l'interdiction faite par l'armée israélienne aux opérateurs palestiniens d'installer leurs antennes dans 60% de la Cisjordanie, limitant ainsi leur accès au marché local ;
- elle conserve à son profit des taxes et autres montants dus aux palestiniens ;
- elle a des boutiques dans les colonies israéliennes ;
- elle assure avec son réseau le service aux colons et à l’armée d’occupation israélienne.


Par son activité, Partner viole le droit international et les Conventions de Genève qui condamnent « la destruction et l’appropriation de biens, non justifiées par des nécessités militaires et exécutées sur une grande échelle de façon illicite et arbitraire ». Or c’est avec cet opérateur de téléphonie que France Télécom - Orange a signé en 2011 un accord de partenariat portant sur l'usage de la marque Orange, l'aide technique et l'achat groupé de matériels avec des économies d’échelle importantes.

Annulation de la dette du CHU de Nantes !


Le bilan de 2011 indique que l’activité a augmenté de 2.46% et que le CHU a retrouvé l’équilibre financier, (il dégage un excédent de 219 000 euros ) un an avant l’échéancier prévu fin 2012 ! SUD a toujours contesté cette année d’avance sur la planification initiale et demandé le respect du calendrier, car cela a dégradé plus que de raison les conditions de travail du personnel.


Depuis 2007, début du plan de retour à l’équilibre, l’activité aura augmenté d’environ 20%. Parallèlement les effectifs en ETP(Equivalent Temps Plein) sont passés de 8305 en 2007 à 8328 ETP en 2011, soit une progression de 23 ETP sur la période ( 0.3% des effectifs totaux) !

Sur ces bases, chacun pourra conclure à une augmentation importante de la productivité (de l’ordre de 20%), donc à une intensification du travail.
Cette intensification n’est pas sans conséquence sur nos conditions de travail et la qualité des soins dispensés dans l’établissement. Maltraitance institutionnelle, souffrance professionnelle et/ou éthique sont maintenant repris dans les rapports de la médecine du travail. Seul l’équilibre budgétaire compte, au détriment de la santé des salariés (avec parfois des drames , comme à Nantes où Lille .)


Sommes-nous au bout du tunnel ? Pas du tout :