mardi 2 octobre 2012

Nouvelles suppressions d'emplois dans la Fonction Publique : intolérable et inadmissible!

Oui, décidemment, le gouvernement de F. Hollande marche bien dans les traces de l’ancien gouvernement  !

Non, il n’y a pas le changement promis  !

Non, la page n’est pas tournée  !
Tout continue comme avant et les fonctionnaires vont encore faire les frais de cette politique d’austérité, décidée par le Premier Ministre, Jean-­‐Marc Ayrault.

7 234 postes supprimés à la Défense, 2 353 postes supprimés dans les ministères financiers, 662 à l’Egalité des territoires, 614 à l’Ecologie, 614 à l’Intérieur (hors police et gendarmerie) et 280 à l’Agriculture.

Mais ce n’est pas tout, les opérateurs publics verront aussi leurs effectifs diminuer à hauteur de 1 303 postes en équivalent temps plein.

Et les agents publics devraient dire «  merci  » car le texte de ce projet de budget souligne que ces chiffres sont très inférieurs aux suppressions opérées par le gouvernement précédent  !

Bien sûr, certains ministères verront une augmentation de leurs effectifs  : 10 000 dans l’Education nationale, 480 pour la Police et la Gendarmerie et 520 pour la Justice.

La «  justice  » du gouvernement, est-­‐elle de déshabiller Pierre pour habiller Paul  ?



Le gouvernement a fait le choix de faire voter le pacte budgétaire européen, sans consultation populaire, sans débat public.

En agissant de la sorte, il condamne la France, ses salariés, ses fonctionnaires et tous les citoyens à une cure d’austérité quasi permanente.

Au moment où plus de trois millions de femmes et d’hommes sont au chômage, que près de neuf millions de nos concitoyen-­nes vivent en dessous du seuil de pauvreté, leur promettre encore une cure d’austérité est une provocation.

Gel des salaires, pertes d’emplois, réduction des dépenses publiques, absence de consommation, cela fait trop d’années que nous sommes victimes de ces régressions sociales.
 


Solidaires Fonction Publique condamne cette orientation qui va à l’encontre des intérêts des agents publics, des services publics et des usagers.

Solidaires Fonction Publique engagera toutes ses forces pour que, dans l’unité la plus large, nous puissions ensemble retrouver le chemin de la lutte pour une société juste et solidaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire