mercredi 16 janvier 2013

Pas de compromis avec l’homophobie, l’égalité sans concession !Manifestation samedi 19 janvier 2013, 14h30 place du Bouffay


L’égalité des droits entre homosexuel-le-s et hétérosexuel-le-s fait aujourd’hui encore débat. Les déferlements homophobes dans les médias, dans les rues, sur nos lieux de travail et dans nos familles en sont des preuves flagrantes. Il suffit ! 

Le projet de loi garantissant juridiquement l’égalité des droits entre homosexuel-le-s et hétérosexuel-le-s sera examiné le 29 janvier par l’Assemblée Nationale. Procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de lesbiennes, présomption de parenté, coparentalité et filiation hors mariage ne font pas partie du texte initial. 

C’est aux parlementaires maintenant de déposer des amendements et de les voter, afin de faire respecter une égalité tant de fois demandée. Une quarantaine de députés de la majorité s’y est déjà opposée. Alors face à ce qu’elles ou ils appellent "leur liberté de conscience", qui apporte tant de satisfaction aux homophobes divers, continuons à faire entendre nos voix, qui elles sont légitimes. 


Les 15 et 16 décembre derniers, nous avons pris conscience que nous, lesbiennes, gays, trans, en couple, célibataires, avec ou sans enfants, hétéros solidaires, … formons un mouvement d’une grande force. Ce mouvement conteste une vision unique, dogmatique et irréelle de la famille, bien loin des réalités de nos vies (famille monoparentale, homoparentale, recomposée, augmentation croissante du nombre de célibataires, de couples sans enfant…). 

Ce mouvement refuse la hiérarchie des individu.e.s selon leur sexe, leur sexualité, leur identité de genre. Nous souhaitons porter le projet d’une société plus juste et plus égalitaire. 

- Parce que cette loi est un rempart qui sécurise tous les enfants issus de familles homoparentales ; 
- Parce que cette loi est une réponse aux inégalités juridiques dont pâtissent les homosexuel.les, inégalités qui sont un terreau aux actes et propos homophobes ; 
- Parce que nos opposant.es sont mobilisé.es et prêt.es à tout pour nous maintenir dans ce statut d’infériorité juridique ; 
- Parce que cette loi se gagnera par notre mobilisation, que rien n’est gagné d’avance, 
Nous combattrons jusqu’au bout, avec force et fierté ! 

Rendez vous samedi 19 janvier 2013, place du Bouffay à Nantes, à 14h30. Nombreux-ses, fièr-e-s et uni-e-s, il est venu le temps de la riposte ! 

Signataires : 
Alternatifs 44 
L’Autre Cercle 
Bears et Compagnie 
Centre Lesbien, Gay, Bi et Trans Nantes 
CGT 
Contact Loire-Atlantique 
David et Jonathan 
Les DurEs à Queer 
GRN Gays Randonneurs Nantais 
HES Homosexualité et Socialisme 
Association LGBT Armor 
Ligue des Droits de l’Homme, Section de Nantes et du Pays Nantais 
Ligue de l’Enseignement de Loire Atlantique 
Nouveau Parti Anticapitaliste 
Parti de Gauche 44 
Planning Familial 44 
SNEG Syndicat National des Entreprises Gaies 
SOS Homophobie 
Union Syndicale Solidaires 44 
WonDerGround

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire