vendredi 30 mai 2014

Les retraités en colère disent non au plan d’austérité

Dans le cadre de la préparation de la mobilisation nationale des retraités à Paris et en province le mardi 3 juin prochain, une délégation commune UCR CGT, UCR FO, FSU, Solidaires, CFTC et FGR-Fonction Publique a été reçue à la Préfecture de Nantes le mardi 27 mai.

La délégation a rappelé les principales revendications des retraités :

-          Défense du pouvoir d’achat, contre le blocage des pensions et retraités jusqu’en octobre 2015,
-          Refus de l’accélération des exonérations de cotisations sociales qui appauvrit la Sécurité sociale et met en cause chaque jour davantage l’accès aux soins pour toutes et tous, Exigence d’une loi sur la prise en charge de la perte d’autonomie dans le cadre de l’Assurance Maladie.

La délégation a alerté le gouvernement sur la montée de la colère des retraités qui se concrétisera le 3 juin prochain à Paris par une forte présence des retraités du département.





·         Des voyages en train sont organisés au départ de Saint Nazaire et Nantes pour participer à la manifestation du 3 juin. Renseignements et inscriptions auprès de chacun des syndicats.

La voix du tondU, journal du syndicat SUD système U


lundi 12 mai 2014

Le 15 mai, STOP à la baisse du pouvoir d'achat, toutes et tous en grève


Les organisations CFDT – CFTC – CGT – FSU – Solidaires et UNSA de Loire-Atlantique appellent les agents des trois versants de la fonction publique (Etat, hospitalière et territoriale) à se mobiliser le 15 mai 2014 pour dire « STOP » à la baisse du pouvoir d’achat et pour exiger des rémunérations revalorisées et des emplois publics de qualité correspondant aux besoins. 

La politique d’austérité fait peser, depuis des années, une contrainte lourde sur les rémunérations des agents dans la Fonction publique : Blocage de la valeur du point d’indice, ralentissement des avancements, stagnation des grilles indiciaires. 

La politique salariale privilégie l’individualisation des rémunérations au détriment du dispositif collectif. La part des primes et indemnités augmente par rapport au traitement de base. Les inégalités de traitements s’accroissent et menacent la cohésion des collectifs de travail.

 Le pouvoir d’achat des agents ne cesse de baisser ! Les organisations syndicales revendiquent : 

Une revalorisation immédiate du point d’indice La refonte de la grille pour une meilleure reconnaissance des compétences et des qualifications L’intégration d’une large partie des primes dans le traitement indiciaire Dans toute la Fonction publique, les conditions de travail n’en finissent plus de se dégrader. 

Les abandons de mission, les suppressions d’emploi, la détérioration des conditions matérielles font perdre le sens du travail et créent des situations intenables pour les agents. 

Quand la qualité du travail baisse C’est la qualité du service public rendu qui est sacrifié. Les organisations syndicales dénoncent la précarisation de l’emploi public et la multiplication des emplois à temps incomplet. 

Elles revendiquent : Des emplois pour faire face aux besoins Le développement des garanties pour les contractuels Des perspectives de carrière et de mobilité pour tous les agents La possibilité d’exercer des missions de service public dans des conditions décentes.

Pour tous et partout sur tout le territoire, des services publics efficaces qui répondent aux besoins d’aujourd’hui et qui anticipent ceux de demain.

Les organisations syndicales CFDT – CFTC – CGT – FSU – Solidaires et UNSA de Loire Atlantique appellent les agents des trois versants de la Fonction publique à une journée nationale d’action et de mobilisation le 15 mai prochain, journée qui prendra des formes diversifiées (manifestations, grèves, arrêts de travail...). 

  Manifestations à 10h30 : • Nantes (Commerce) • Saint-Nazaire (place de l’Amérique Latine)