mercredi 6 décembre 2017

COMMUNIQUE DE PRESSE

Unions Locales CGT Carquefou - Nantes - Sud-Loire - CGT-CDC Solidaires 44 - CNT 44 - Collectif Syndical contre l'aéroport.



COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 16 décembre de 13 h à 19 h nous organisons à la Maison des Syndicats à Nantes une rencontre avec les travailleurs et les travailleuses de SCOP-TI (ex FRALIB) et de VIO.ME (entreprise grecque).

En Septembre 2010, les salariés de FRALIB, près de Marseille, apprennent la délocalisation de leur usine en Belgique et en Pologne. Après une lutte acharnée de 1336 jours où s'enchaînent boycotts, blocages, occupation et manifestations, ils et elles créent la SCOP-TI, Société Coopérative Ouvrière Provençale de Thés et d'Infusions.

VIO.ME était un usine à Thessalonique de production de matériaux pour la construction. Elle fait faillite en 2013 à la suite du plan d'austérité terrible qui s'abat sur la Grèce. Les salarié.e.s de l'entreprise décident d'occuper l'usine, de se réapproprier les outils et de changer de production. En plus de la production, l'usine occupée héberge un centre de soin et des activités de solidarité avec les réfugié.e.s.

Lors de cette journée seront posées quelques questions concrètes qui sont posées aux travailleurs et aux travailleuses quand ils et elles reprennent en main leur entreprise : comment s'organiser sans hiérarchie, tout en continuant la lutte ? Comment répartir les tâches, fixer les horaires, les salaires, comment choisir ce que l’on produit, comment on le produit ?

Le déroulement de la journée sera le suivant : A 13 h, accueil du public et découverte des productions de Vio.Me et SCOP-TI ; A 14 h histoire de ces luttes ; A 15 h 30 ateliers thématiques (travailler en s’affranchissant de l’organisation capitaliste du travail ; se réapproprier la santé au travail ; quelles luttes pour l’emploi) ; A 17 h 30, quelle solidarité ouvrière internationale peut-on construire ?


Nous vous invitons à venir nombreux pour débattre de ces expériences.
x